Le Laser EXCIMER, c’est:

Une intervention, 3 rendez-vous

  • Un entretien préliminaire avec un bilan ophtalmologique pour repérer les éventuelles contre-indications, évaluer les attentes et la correction à effectuer.
  • L’intervention elle-même, de dix minutes environ pour chaque œil.
  • Une visite de contrôle post laser entre les 3e et 6e jours et le retrait de la lentille de protection.

Un équipement de très haute technologie

  • La technique utilisée : le mode PKR (Photokeratectomie Réfractive)

    Cette intervention permet de corriger, avec efficacité et en toute sécurité, dès que la vision est stabilisée (vers l’âge de 20 ans), différents défauts de la vision : myopie, astigmatisme, hypermétropie et presbytie.

    Le faisceau laser travaille par micro-impacts successifs d’une taille de 0,25 microns pour restructurer une des couches superficielles de la cornée. En sculptant sa surface pour rectifier sa courbure, il modifie l’angle de réfraction de la lumière -dont le défaut est responsable des troubles de la vue.

    • Chez le Myope, il aplatit la courbure de la cornée en traitant sa partie centrale principalement
    • Chez l’Hypermétrope, il intervient en périphérie afin de bomber la partie centrale
    • Chez l’Astigmate, il en gomme les irrégularités de courbure
    • Chez le Presbyte (Hypermetrope), il rectifie partiellement la courbure et peut améliorer la vision de près

    L’épithélium enlevé se reconstitue en quelques jours sous lentille-pansement.

    Aujourd’hui cette technique n’entraine pratiquement plus de gêne pendant la cicatrisation. Elle présente un maximum de sécurité car, la cornée n’étant pas découpée, elle minimise les risques opératoires et certains effets indésirables (sècheresse oculaire, baisse des contrastes …) et c’est la meilleure alternative pour les patients dont la cornée est trop fine.

  • Les étapes du traitement

    L’intervention se fait en ambulatoire, au Centre Laser EYETECH, Si les deux yeux sont concernés, ils sont généralement traités de façon concomitante.

    Étape 1

    Après une Anesthésie Topique de la cornée (instillation de collyre), et la mise en place d’un Blépharostat, le Docteur récline sur une surface précise, la couche la plus superficielle - l'Épithélium - d'une épaisseur de 0,05 à 0,06 mm. Cette étape, tout comme le reste de la procédure, est totalement indolore.

    Étape 2

    Ensuite le laser EXCIMER (sous contrôle d’un Eye tracker très performant, assurant un centrage parfait) sculpte,en toute sécurité, la cornée à l’aide d’impacts ultra-rapides, rectifie sa courbure et apporte, en quelques instants, la correction visuelle désirée.

    Étape 3

    L’intervention se termine par la mise en place d’une lentille pansement sous laquelle l'Épithélium se régénère naturellement. Cette phase de cicatrisation peut occasionner une gêne temporaire (atténuée par la prise d’antalgiques et l’installation régulière de collyres lubrifiants). Un masque réfrigérant est gracieusement offert pour améliorer le confort du patient.

  • Après l’intervention

    La phase de récupération peut s’accompagner d’une gêne modérée, et d’un trouble de la vue (qui va fluctuer pendant 3 jours environ, avec un pic au bout de 48h correspondant à la régénération centrale).

    Pas de panique, c’est bon signe ! Cela signifie que le centre de la cornée est en phase de cicatrisation. Et en cas d’ inquiétude, le patient peut joindre à tout moment le docteur sur sa ligne personnelle.

  • Le suivi

    Lors de la visite entre le 3ème et 6ème jour, Le docteur retire les lentilles de protection. L’acuité visuelle obtenue est variable d’un individu à l’autre : entre 3 et 4 dixièmes pour un myope, convenable de près et médiocre de loin pour un hypermétrope. Mais rien d’anormal à cela: l’impression de léger flou qui subsiste se dissipera progressivement au cours des deux à trois semaines.

    La reprise d’une activité professionnelle est possible dès le 4ème ou 5ème jour. Le maquillage peut être repris au bout d’une dizaine de jours, et les activités sportives au bout de 15 jours.

    Un traitement par collyre est poursuivi au cours des 4 mois suivants. Le port de verres teintés (lunettes de soleil) est fortement recommandé à l’extérieur en cas d’ensoleillement intense ou prolongé pendant les deux premiers mois.

    La vision va s’améliorer continuellement au cours des premières semaines, et se stabilisera vers la fin du deuxième mois.
    Ensuite, un contrôle annuel est fortement conseillé.

  • Le coût du traitement

    La chirurgie réfractive n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.

    Son coût est en moyenne de 1.200 euros par œil (dont une partie est prise en charge par la plupart des mutuelles).

    Un devis détaillé vous sera remis, ainsi qu’une note d’honoraires.
    N’hésitez pas à demander de plus amples informations auprès de notre secrétariat.

    Deux examens préalables (partiellement pris en charge par la Sécurité Sociale) sont à prévoir :

    • Une Topographie Cornéenne (150 euros) avec Aberrométrie + Pachymétrie permettant à la fois d’autoriser l’intervention et de la personnaliser (intervention sur mesure)
    • Un examen pré-opératoire (90 euros) comprenant
      • Un fond d’œil complet (Rétinophotographie + V3M)
      • Réfraction complémentaire sous Cyclopégique
  • La correction Laser

    La Chirurgie Réfractive au Laser est indiquée pour la correction des anomalies de l’oeil : Myopie, Astigmatisme, Hypermétropie et/ou de la Presbytie.

  • Rapide et sûre

    Une intervention indolore de 10 minutes pour chaque œil avec un équipement de haute technologie et une reprise possible dès le 4ème jour.

  • Un coût maîtrisé

    Prise en charge selon les mutuelles, le coût de l'intervention est en moyenne de 1.200 euros par œil.

Chirurgie Réfractive Laser EXCIMER Nidek Quest M2