Le Docteur Marc FRANCHINI, Ophtalmologiste à Ajaccio, réalise des interventions chirurgicales intra-oculaires à Ajaccio. Cette chirurgie Ophtalmologique est réalisée soit à Clinisud à Ajaccio, pour la Chirurgie de la Cataracte, la Chirurgie du Glaucome ou la Chirurgie Réfractive, soit directement au Centre EYETECH à Ajaccio, pour la Chirurgie Laser EXCIMER.


  • 1. La Chirurgie de la Cataracte

    La cataracte, c’est l’opacification du cristallin qui entraîne une baisse de l’acuité visuelle et peut conduire, à terme, à la cécité. Les causes en sont multiples, la principale étant le vieillissement. C'est une affection irréversible pour laquelle il n’existe aucun traitement médical efficace. L’opération est donc inéluctable. Bien qu’elle ne présente aucun caractère d’urgence, il est néanmoins préférable d’intervenir avant qu’elle ne soit trop avancée.

    L’intervention

    La technique opératoire a beaucoup évolué : actuellement, elle consiste à désintégrer au moyen d’ultrasons le cristallin défectueux, et à le remplacer par une lentille artificielle : l’implant.

    Il y a 2 catégories d’implants :

    • les implants « Standard » monofocaux, qui nécessiteront un port de lunettes (pour la vision de près notamment) pour la plupart des patients
    • les implants « Premium » (voir chirurgie réfractive)

    C’est une procédure peu traumatisante qui ne nécessite plus – sauf cas particulier – d’anesthésie générale, et donc d’hospitalisation. Elle est pratiquée en Clinique en ambulatoire. Pour optimiser le confort du patient, le Docteur Marc FRANCHINI utilise une anesthésie « topique » (pas de piqûre, mais une simple instillation de gouttes), ce qui lui permet aussi d’opérer des patients hémophiles ou sous traitement anticoagulant… De ce fait, l’intervention est très courte (10 à 15 mn), le patient sort au bout d’une heure, sans pansement, protégé par des lunettes de soleil.

    Les suites opératoires

    La récupération visuelle est très rapide et on peut opérer le deuxième œil une semaine après le premier.
    Si au bout de quelques années, on constate une baisse d’acuité visuelle dûe à l’opacification de l’enveloppe du cristallin – appelée cataracte secondaire – (le cas se présente pour 3 patients sur 10), il suffira de faire une séance de laser YAG pour y remédier.

  • 2. La Chirurgie du Glaucome

    Le glaucome est une maladie de l’œil liée, la plupart du temps, à une élévation anormale de la pression intraoculaire, et qui entraine une destruction progressive, insidieuse et irréversible du nerf optique.
    Le traitement médical ou laser peut le plus souvent le freiner, voire le stabiliser. Mais dans certains cas (résistance thérapeutique par ex…), la chirurgie pour s’avérer nécessaire.

    L’intervention

    L’intervention (La trabéculectomie ou la sclérectomie profonde) se pratique à la clinique, le plus souvent sous anesthésie générale. Elle consiste à créer une nouvelle voie de passage de l’humeur aqueuse pour en augmenter sa filtration afin de réguler la tension intra oculaire.

    Les suites opératoires

    Le pansement est retiré le lendemain de l’opération.
    Surveillance et traitement par collyre pendant 1 mois.

  • 3. La Chirurgie Réfractive


    La Chirurgie du cristallin

    Pratiquée en clinique, en ambulatoire et sous anesthésie topique, elle est le plus souvent associée à l’intervention de la cataracte et consiste à placer un implant « Premium » (toriques, multifocaux, multifocaux toriques) permettant de corriger selon les cas, en plus de la cataracte, les différents défauts visuels (myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie).

    La Chirurgie de la cornée

    Elle est pratiquée au Centre Laser EYETECH du Casone, en ambulatoire, au laser EXCIMER et consiste à corriger (en l’absence de cataracte) les différents défauts visuels en modifiant la courbure cornéenne (voir Laser Excimer).

  • 4. Le Laser EXCIMER

    Il se pratique en ambulatoire au Centre Laser EYETECH du Casone.

    La technique utilisée (PKR) permet de corriger, avec efficacité et en toute sécurité, différentes anomalies de la vue. En sculptant la surface de la cornée pour rectifer sa courbure, il modifie l’angle de réfraction de la lumière dont le défaut est responsable des troubles de la vue.

    • Chez le Myope, il aplatit la courbure de la cornée en traitant sa partie centrale
    • Chez l’Hypermétrope, il intervient en périphérie afin de bomber la partie centrale
    • Chez l’Astigmate, il en gomme les irrégularités de courbure
    • Chez le Presbyte (Hypermetrope), il rectifie partiellement la courbure et peut améliorer la vision de près


Chirurgie Ophtalmologique à Ajaccio